Contactez nous

Immobilier neuf : Les villes qui flambent et les autres

19/10/2021
Thumbnail [16x6]

Les prix des logements neufs continuent de progresser. Mais cette hausse est particulièrement rapide dans certaines villes.
 

Le marché du logement neuf a repris au premier semestre après les confinements, mais il ne retrouve pas ses niveaux d'avant-crise, poursuivant une baisse entamée depuis plusieurs années, a rapporté la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). 

Au premier semestre, 70.402 logements neufs ont été vendus, soit une hausse de 21,6% sur un an, mais une baisse de 12% par rapport au premier semestre 2019.


Côté prix, ils continuent à progresser, en particulier en régions. "Les prix en Île-de-France tendent à stagner depuis début 2020 (+0,6% à 5.375 €/m²). A contrario, les prix de vente moyens en régions (+2,7% à 4.291 €/m²) poursuivent leur hausse dans presque toutes les grandes métropoles", précise la FPI.

De fortes disparités locales accompagnent ces évolutions de prix. Si pour certaines villes, les prix sont largement orientés à la hausse, en particulier dans certaines villes moyennes, d'autres agglomérations voient leurs prix stagner voire baisser comme à Nice ou Annecy.


Au Mans par exemple, le prix des logements neufs s'envolent de 14,1% sur un an au deuxième trimestre. Viennent ensuite Clermont-Ferrand (+11,3%), Orléans (+10,8%), Angers (+10%) et Aix-Marseille (+9,1%).