Contactez nous

Crédit immobilier : Attention aux dépenses trop visibles

26/07/2021
Thumbnail [16x6]

Vous envisagez de souscrire un crédit pour financer un achat immobilier à la rentrée ? C'est le moment d'y penser... mais surtout de ne pas trop dépenser cet été ! En effet, lors de la constitution de votre dossier de prêt, les banques vous demanderont au minimum :
• Vos 3 derniers bulletins de salaire, ou les 3 derniers bilans comptables pour les commerçants, artisans, agriculteurs et professions libérales ;
• Les relevés de vos comptes bancaires des 3 derniers mois ;
• Vos 2 derniers avis d'imposition ;
• Les justificatifs de tout crédit éventuel en cours ;
• Un justificatif de votre apport personnel ;
• Tout document attestant d'éventuels revenus fonciers 
Sans oublier bien sûr un justificatif de domicile, un document d'identité, le livret de famille, le compromis de vente...
 

Attention donc si vous avez un projet immobilier à court terme et comptez déposer un dossier de crédit en septembre, car vous devrez fournir vos relevés bancaires des mois de juin, juillet et aout, période où traditionnellement les dépenses flambent ! En outre, après plusieurs mois de restrictions liées à la crise sanitaire, la réouverture des établissements comme les discothèques ou les casinos, pourraient représenter d'importantes tentations ! Or les banques vont étudier méticuleusement chacune des lignes de vos relevés de compte et pourraient ainsi sanctionner des dépenses excessives de jeu ou de consommation d'alcool. Attention aussi aux dépenses spontanées et excessives qui pourraient conduire à des découverts bancaires...
 

« Il est certain que les Français ont besoin cet été de se changer les idées et de profiter de la vie. Après plusieurs mois de privations, et moins de dépenses que d'habitude, la tentation pourrait être grande de dépenser sans compter ! Mais attention, pour ceux qui ont un projet immobilier à la rentrée ou même cet automne, ce comportement de cigale pourrait conduire à une défiance des banques et à un refus de crédit au motif que les comptes sont à découvert ou mal tenus. Dans ces cas-là, il faudra décaler le projet d'achat de quelques mois, le temps d'avoir à nouveau des relevés de compte plus conformes à leurs attentes... » explique Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.